Recours pour dommages causés par des soins esthétiques

Recours contre une Esthéticienne : Vos Droits au Québec!

Vous voulez faire valoir vos droits contre une esthéticienne ou un salon? Que ce soit pour des brûlures, des blessures ou des résultats insatisfaisants, vous pouvez réclamer une indemnisation à l’esthéticienne qui n’a pas rendu ses services de manière appropriée. Dans la majorité des cas, vous avez aussi un recours contre le salon de beauté ou la clinique d’esthétique.

 

Cet article vous expliquera comment faire pour obtenir une compensation monétaire. En faisant valoir vos droits, vous pourrez aussi éviter que d’autres personnes soient victimes des mêmes problèmes. Sachez que vous n’avez pas à accepter que vos soins esthétiques ne soient pas conformes aux promesses, ni de vous retrouver blessée par la négligence d’une esthéticienne.

 

Vous voulez rapidement exiger une compensation pour des soins esthétiques? Envoyez une lettre de mise en demeure par avocat à prix abordable – Aucun déplacement requis!

 

Vous pouvez utiliser les liens ci-dessous pour naviguer rapidement vers la section qui vous intéresse (nous vous recommandons de lire l'article au complet!) :

1) Blessures ou brûlures causées par des soins esthétiques?

Brûlures causées par de l'épilation au laser ou à la cire

Cicatrices causées par des traitements

Problèmes de peau ou infections

Blessure lors de manicure ou pédicure

Perte de cils ou dommages aux yeux

2) Fausses représentations ou résultats inadéquats

3) Recours contre une esthéticienne ou un salon d'esthétique

1) Blessures ou brûlures causées par des soins esthétiques

Les soins esthétiques présentent de nombreux risques pour la santé s’ils ne sont pas exécutés adéquatement. Il arrive trop souvent que des clients soient blessés par une esthéticienne qui est négligente ou qui manque de formation pour le soin demandé. Vous trouverez ci-dessous les blessures les plus fréquentes dans le cadre des soins esthétiques.

A) Brûlures causées par l’épilation au laser ou à la cire

L’épilation est l’un des soins esthétiques les plus dangereux. Si notre esthéticienne possède l’expérience requise et le bon équipement, tout se déroule normalement sans problème. Or, un manque d’expérience ou de l’équipement défectueux peuvent vous causer des brûlures importantes.

 

En cas d’épilation au laser, certaines machines sont défectueuses ou mal conçues. Il arrive donc que l’intensité de la machine est beaucoup trop élevée. Résultat : la machine au laser brûle votre peau et peut même y laisser des cicatrices.

 

Votre esthéticienne peut aussi mettre une force trop élevée sur la machine à laser. La force à utiliser peut varier selon notre type de peau. Il arrive que l’esthéticienne, soit par manque de formation ou manque d’attention, utilise un niveau de force excessif. Encore une fois, ceci peut brûler votre peau de façon importante. Certaines esthéticiennes continuent les traitements au laser même si la cliente indique que cela lui cause des douleurs importantes.

 

Pour l’épilation à la cire, les brûlures sont causées par la faute de l’esthéticienne. Dans de tels cas, la cire est chauffée à une chaleur trop élevée. Dès l’application de la cire, la peau de la cliente se fait brûler. Une esthéticienne devrait toujours vérifier la chaleur de la cire avant de l’appliquer sur la peau d’une cliente.

 

Dans tous les cas ci-dessous, vous aurez un droit de recours contre le salon de beauté. La section 3 de l’article contient toutes les étapes à suivre pour formuler votre réclamation.

 

Vous avez été brûlée ou blessée par votre esthéticienne? Communiquez avec nous pour des informations sur nos services à prix abordable!

B) Cicatrices causées par des traitements

Plusieurs traitements mal exécutés peuvent causer des cicatrices. Par exemple, une forme de scalpel est utilisé pour les traitements de dermaplaning. Un faux mouvement de l’esthéticienne et vous pourriez vous retrouver avec une coupure sur le visage. Selon l’ampleur de la coupure, vous pourriez avoir une cicatrice permanente sur le visage.

 

Vous avez un recours contre l’esthéticienne si vous vous retrouvez avec des cicatrices suite aux traitements. Bien sûr, il faut distinguer les cicatrices qui sont causées par l’esthéticienne (cicatrices causées par des brûlures, des coupures ou des produits dangereux) et celles qui sont hors de son contrôle (cicatrices d’acné par exemple).

C) Problèmes de peau ou infections

Les crèmes ou traitements de peau utilisés dans un salon de beauté peuvent avoir des effets néfastes sur votre peau. Pensons par exemple à l’application d’un produit sur votre visage qui cause une réaction allergique grave.

 

Une esthéticienne devrait toujours tester un produit sur une petite surface de peau avant de l’étendre partout. Ceci permet de vérifier si le produit convient à votre peau. Une esthéticienne pourrait être tenue responsable si vous subissez une réaction dommageable en raison d’un produit qu’elle vous a appliqué. Un tel test devrait également être fait pour tout traitement qui vise les cheveux.

 

Des infections peuvent aussi être causées par de l’équipement mal stérilisé. Pensons par exemple à des aiguilles d’électrolyses.

D) Blessures lors de manucures ou pédicures

Presque tous ont déjà eu une expérience de manucure ou pédicure anormale. Par exemple, une esthéticienne qui est beaucoup trop agressive au niveau du retrait de la corne. Dans de tels cas, il arrive que l’on se retrouve avec des plaies ou coupures sur les pieds.

 

Si l’équipement n’a pas été bien stérilisé, il est possible que les coupures s’infectent. Vous aurez un recours si vous subissez une lésion ou une infection par la faute d’une employée de la clinique esthétique.

E) Perte de cils ou infections des yeux

La pose de cils est un autre traitement qui peut être dangereux s’il est mal exécuté. Lors de la pose de cils, l’esthéticienne travaille avec des produits chimiques à proximité de vos yeux. Il existe donc un risque de blessure ou d’infection au niveau de votre œil.

 

D’autres constatent avec horreur que tous leurs cils sont tombés peu de temps après une extension de cils. Les produits utilisés peuvent brûler les cils et causer la perte de ceux-ci. Parfois, les dommages peuvent même être plus sévères au niveau de la paupière.

2) Fausses représentations ou résultats non-conformes aux promesses

Certains soins esthétiques sont vantés comme étant des solutions presque magiques. À en croire les représentations de certains salons ou esthéticiennes, tout est possible grâce aux bons traitements. Évidemment, ces traitements sont souvent vendus à gros prix.

 

Les bénéfices suivants sont souvent vantés par les salons de beauté :

 

  • Faire fondre le gras grâce aux lipomassages.
  • Raffermir et tonifier la peau par radiofréquence ou infrathérapie.
  • Éliminer la cellulite avec des enveloppes.
  • Perdre du poids grâce à une machine révolutionnaire.

 

Dans les faits, les traitements miraculeux ne fonctionnent tout simplement pas. La majorité de ces « traitements » ne sont pas fondés d’un point de vue scientifique. Les salons de beauté sont cependant rapides à vanter toute nouvelle « technologie » qui leur permettra de vendre des soins dispendieux. Ne soyez donc pas surpris si vous constatez que vous avez investi des milliers de dollars et que vous ne voyez aucun résultat.

 

Vous avez payé pour des traitements qui n’ont donné aucun résultat? Envoyez une mise en demeure par avocat pour exiger un remboursement!

3) Comment faire une réclamation contre un salon de beauté ou une esthéticienne?

Vous savez que votre esthéticienne est responsable pour les dommages qui vous ont été causés. Maintenant vient donc le temps de formuler votre réclamation. Pour faire valoir vos droits, vous devrez suivre les deux étapes suivantes : la mise en demeure et la demande en justice. Notez que dans bien des cas, la mise en demeure permet de régler le dossier à l’amiable.

Étape #1 : Envoyer une lettre de mise en demeure

Une lettre de mise en demeure permet d’exiger formellement une indemnisation, sous menace de procédures judiciaires. Un délai précis, souvent de 10 jours, est accordé à la clinique esthétique ou à l’esthéticienne pour vous indemniser. Vous pouvez consulter des exemples de mise en demeure ici.

 

Il s’agira de la dernière chance accordée au salon de beauté pour vous indemniser. La mise en demeure peut aussi ouvrir la porte à des négociations. Quand le salon verra que vous comptez faire valoir vos droits, vous pouvez vous attendre à des offres plus intéressantes.

 

Vous voulez envoyer une lettre de mise en demeure convaincante? Envoyez une mise en demeure par avocat pour un prix fixe abordable! 

Étape #2 : Déposer une demande en justice

Lorsque la mise en demeure ne permet pas de régler le dossier, vous devez déposer une demande en justice contre l’esthéticienne. Ceci vous permettra de présenter la situation à un juge qui pourra condamner l’esthéticienne fautive (ou le salon) à vous indemniser.

 

Vous pouvez réclamer jusqu’à 15 000 $ avec une demande en justice devant la division des petites créances. Il s’agit du moyen le plus facile et abordable de faire valoir vos droits. Aux petites créances, la représentation par avocat n’est pas permise : ceci simplifie beaucoup les démarches. Pour plus de détails sur de telles démarches, veuillez consulter notre guide complet sur la demande aux petites créances.

 

Vous avez besoin d’aide pour poursuivre votre esthéticienne? Faites rédiger votre demande en justice par un avocat – Aucun déplacement requis!

 


Questions? Commentaires? Laissez-nous un commentaire au bas de la page ou écrivez-nous!

 

Avis : Les informations contenues sur le présent site web sont d’ordre général et ne devraient pas être interprétées comme des conseils juridiques. Nous ne pouvons garantir l’exactitude des informations mises à votre disposition et nous vous invitons à communiquer avec un avocat pour obtenir des conseils sur votre situation particulière.

 

Autres Articles sur les Petites Créances

La Cour des Petites Créances : Comment se Préparer
La Cour des Petites Créances : Comment se Préparer
Vous avez déjà déposé votre demande ou votre contestation à la Cour des Petites Créances, mais vous ne savez pas à quoi vous attendre le jour du procès. Une chose est certaine
Plus
Un Avocat aux Petites Créances : Est-ce Nécessaire?
Un Avocat aux Petites Créances : Est-ce Nécessaire?
Vous voulez poursuivre quelqu'un devant la Cour des Petites Créances, mais vous ne savez pas si vous devriez contacter un avocat? Ou bien vous êtes poursuivi et vous n'êtes pa
Plus
Délais de Prescription - Cour des Petites Créances
Délais de Prescription - Cour des Petites Créances
Après plusieurs mois d'attente, vous arrivez enfin devant un juge aux Petites Créances. Vous connaissez tous vos arguments par coeur et vous êtes sûr de votre coup. Vous venez
Plus

Laissez un commentaire

IMPORTANT : Veuillez noter que le commentaire et le nom indiqués ci-dessus seront de nature publique. Utilisez un pseudonyme ou un surnom pour rester anonyme. Veuillez vous abstenir de publier des informations personnelles pouvant servir à vous identifier. En publiant le commentaire, vous comprenez que celui-ci sera visible pour tous les lecteurs subséquents de la page web.